Comment fabriquer son composteur extérieur en bois facilement

Un bac de compost en bois au milieu d'un jardin

Vous êtes curieux de savoir comment fabriquer un composteur en bois facilement, par vous-même et ajouter une touche écolo et esthétique à votre jardin ?

Découvrez les avantages écologiques et durables du bois, une liste succincte de matériaux et d’outils nécessaires, ainsi que des étapes claires pour l’assemblage de votre composteur. Je vous guiderai aussi avec des conseils pratiques pour l’entretien du bois et les meilleures pratiques de compostage.

Nous verrons même quelques alternatives sympa comme les composteurs en plastique, métal et rotatifs.

Vous allez voir, c’est plus simple que vous ne le pensez !

Au programme

Fabriquer un composteur en vidéo

Vous voulez faire un composteur à base de palette et pas le temps de lire notre contenu ?

Je vous propose de regarder la vidéo de Sam Le Bricoleur, qui vous explique étape par étape comment le faire en moins de 10 min.

Bonne vidéo !

(Et sinon, vous pouvez aussi lire mon article, il est bien 😊)

J’en profite pour vous dire que si vous voulez faire des petits DIY, j’ai rédigé un article sur des projets bricolage simples à réaliser.

Pourquoi choisir un composteur en bois ?

Les avantages écologiques

Opter pour un composteur en bois est un choix respectueux de l’environnement. Le bois est un matériau naturel, biodégradable, et souvent issu de sources renouvelables. Contrairement au plastique, il ne libère pas de substances nocives dans le sol, ce qui rend le composteur en bois une solution écologique pour gérer vos déchets organiques.

La durabilité du bois

La durabilité est l’un des atouts majeurs du bois pour un composteur extérieur. Si vous choisissez un bois traité ou naturellement résistant comme le cèdre ou le chêne, votre bâti en bois peut durer de nombreuses années. Ce type de matériau est robuste face aux intempéries et conserve bien sa structure, ce qui en fait un investissement durable pour votre jardin.

Le charme esthétique ajouté à votre jardin

Le bois apporte une touche esthétique indéniable à votre jardin. Un composteur en bois se fond parfaitement dans un environnement naturel, contrairement aux composteurs en plastique ou en métal. Il s’harmonise avec les plantes et le paysage, ajoutant un aspect rustique et chaleureux à votre espace extérieur.

Les matériaux et outils nécessaires

Liste des matériaux (bois, vis, charnières, etc.)

Pour construire votre propre composteur extérieur en bois, vous aurez besoin de quelques matériaux de base faciles à trouver. Prévoyez des planches de bois, des vis adaptées à l’extérieur, des charnières pour le couvercle, et un grillage pour le fond du composteur. Utilisez des matériaux récupérés comme des palettes en bois pour un projet encore plus écologique.

Liste des outils (scie, perceuse, mètre, etc.)

En termes d’outils, il vous faudra une scie pour couper les planches à la bonne taille, une perceuse avec des forets adéquats, un mètre pour mesurer les éléments et un niveau pour assurer que tout est droit. N’oubliez pas les outils de base comme un marteau, des tournevis et du papier de verre pour les finitions. 

Avec les bons outils, vous êtes prêt à fabriquer par vous-même un composteur en bois.

Les étapes de la construction

1/ Découper les planches

Commencez par mesurer et marquer vos planches en bois selon les dimensions souhaitées pour votre composteur. Utilisez une scie pour découper les planches à la taille appropriée. Assurez-vous que les coupes sont nettes et droites pour faciliter l’assemblage des panneaux plus tard.

2/ Assembler les panneaux latéraux

Placez les planches de bois découpées sur une surface plane. Fixez-les ensemble à l’aide de vis en veillant à ce qu’elles soient fermement en place. Vous pouvez utiliser des équerres pour garantir que les panneaux latéraux soient bien droits et perpendiculaires.

3/ Fabriquer le cadre

Ensuite, connectez les panneaux latéraux pour former le cadre du composteur. Utilisez des vis pour fixer les panneaux ensemble, en commençant par les coins. Assurez-vous que l’ensemble est solide et stable en vérifiant que les angles sont bien droits.

4/ Fixer le couvercle et les charnières

Pour finir, préparez le couvercle en découpant une planche à la dimension du dessus du bac. Fixez des charnières à une extrémité du couvercle et au sommet du cadre. Cela permettra une ouverture et une fermeture faciles pour déposer les déchets dans le composteur.

Des conseils d’entretien et d’utilisation

Comment entretenir le bois ?

L’entretien de votre composteur en bois est crucial pour garantir sa durabilité. Appliquez une couche de protection comme une huile de lin ou une lasure non toxique pour le préserver des intempéries. Pensez également à vérifier régulièrement les charnières et vis afin d’éviter l’usure.

Les meilleures pratiques pour un bon compostage

Pour réussir votre compostage, alternez les couches de matières vertes (déchets de cuisine) et de matières brunes (feuilles mortes, cartons). Aérez le compost régulièrement en le retournant pour favoriser l’oxygénation. Maintenez une humidité adéquate, comparable à une éponge essorée, pour éviter le dessèchement du compost.

Les erreurs à éviter

Évitez de mettre des déchets graisseux, des produits laitiers ou des viandes dans votre composteur. Ces éléments peuvent attirer des nuisibles et créer des mauvaises odeurs. Ne laissez pas le composteur à l’ombre totale ; un emplacement ensoleillé aide à décomposer les matières plus rapidement. Ne négligez pas de le retourner souvent.

Les alternatives au composteur en bois

Composteurs en plastique

Les composteurs en plastique sont une option populaire pour beaucoup de jardiniers. Ils sont légers, faciles à monter et résistent bien aux intempéries. De plus, le plastique empêche l’humidité de pénétrer, ce qui peut être un avantage pour maintenir un niveau d’humidité optimal dans votre compost.

Composteurs en métal

Si vous recherchez une solution robuste et durable, les composteurs en métal peuvent être une excellente alternative. Ils sont résistants aux chocs et souvent traités pour éviter la rouille. Cependant, le métal a tendance à chauffer rapidement au soleil, ce qui peut accélérer le processus de décomposition pendant les mois chauds.

Composteurs rotatifs

Pour ceux qui veulent simplifier le processus de retournement du compost, les composteurs rotatifs sont parfaits. Ces dispositifs permettent de mélanger les déchets sans effort, simplement en tournant le tambour. Cela assure une aération optimale des matières et une décomposition plus rapide.

FAQ

Les bois recommandés pour la construction d’un composteur sont ceux qui sont naturellement résistants à la pourriture et aux intempéries, comme :

  • le cèdre
  • le chêne
  • le pin traité
  • le mélèze

Le cèdre et le chêne, par exemple, ont des propriétés naturelles qui les rendent durables et capables de résister aux conditions extérieures sans nécessiter de traitement chimique.

Utiliser du bois récupéré, comme des palettes en bois, peut également être une option écologique et économique.

Vous pouvez mettre dans votre composteur une variété de déchets organiques. Les matières vertes incluent :

  • les restes de fruits et légumes
  • les marcs de café
  • les sachets de thé
  • les tontes de gazon
  • les plantes vertes

Les matières brunes comprennent :

  • les feuilles mortes
  • les branches broyées
  • les cartons non imprimés
  • les papiers non colorés
  • les coquilles d’œufs

Par contre, évitez d’y intégrer :

  • les produits laitiers
  • les viandes
  • les os
  • les huiles
  • les graisses
  • les déchets de cuisine cuits

Ils peuvent attirer des nuisibles et créer des mauvaises odeurs.

Je vous recommande de retourner le compost toutes les deux à trois semaines.

Cela favorise l’oxygénation et accélère le processus de décomposition.

Pour éviter les mauvaises odeurs dans votre composteur, assurez-vous de bien équilibrer les matières. Il suffit de mélanger des déchets riches en carbone (comme les feuilles mortes, papier ou sciure de bois) avec ceux riches en azote (comme les restes de fruits et légumes). Un bon ratio est essentiel pour favoriser une décomposition efficace et empêcher la formation de mauvaises odeurs.

Il est aussi crucial de maintenir une bonne aération dans votre bac à compost. Retournez régulièrement votre compost pour que l’air circule bien entre les couches de matières. De plus, évitez d’ajouter des aliments gras ou des produits laitiers qui peuvent provoquer des odeurs désagréables et attirer les nuisibles.

Un composteur en bois peut attirer des nuisibles s’il n’est pas correctement entretenu.

Pour minimiser ce risque, évitez d’y mettre des déchets alimentaires comme la viande, les produits laitiers ou les aliments gras, qui sont particulièrement attractifs pour les nuisibles.

Assurez-vous que le composteur est bien aéré en le retournant régulièrement et maintenez un bon équilibre entre les matières vertes et brunes.

Vous pouvez également installer un grillage fin au fond du composteur pour empêcher les rongeurs de pénétrer.

Un couvercle bien ajusté aidera également à dissuader les animaux indésirables.

Notre top 3 des composteurs en bois

Pour vous aider à choisir le meilleur composteur en bois, nous avons sélectionné trois modèles qui se distinguent par leur qualité, leur durabilité et leur esthétique.

Ces trois modèles allient fonctionnalité et charme naturel, faisant d’eux des choix idéaux pour tout jardinier soucieux de l’environnement.

Aperçu Nom Prix
1
Cémonjardin - Composteur en bois Primo - Marron
68,99 €
2
Cémonjardin Composteur en bois Colorado grand modèle - 800 L
278,99 €
3
Cémonjardin Composteur en bois Primo
68,99 €
Picture of Karine
Karine
Karine, éternelle optimiste des espaces verts et reine du recyclage créatif. Je trouve ma joie dans les douces mélodies du jardinage, là où chaque bourgeon est une note dans la symphonie du dehors. Mon jardin est un canvas vivant, un espace où j’enseigne aux plantes l’art de s’épanouir, tout en apprenant moi-même la patience et la résilience. Côté bricolage, je suis la conteuse qui redonne vie aux vieux objets, leur insufflant une nouvelle histoire pleine de malice. Venez cueillir avec moi des astuces pour un jardin florissant et pour des créations DIY qui mettront des étincelles dans votre regard.
À partager sans modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *